David Niven


Biographie

James David Graham Niven est un acteur britannique, né le 1er mars 1910 à Londres (Angleterre) et décédé le 29 juillet 1983 à Château-d'Œx (Suisse) de la maladie de Lou-Gehrig.

Fils d’un officier britannique d’origines écossaises, James David Graham Niven voit le jour le 1er mars 1909, à Londres capitale de l’Empire d’Edouard VII d’Angleterre. Conformément à la tradition familiale, le jeune homme suit ses études au Royal Military College de Sandhurst. Après trois années de service sur l’Île de Malte, et peu enclin à la vie militaire, il démissionne et s’embarque pour New York. Après plusieurs petits boulots, il s’intalle en Californie en 1932.
Au début des années trente, David Niven figure modestement dans quelques productions. Rapidement, il signe un contrat de quinze ans avec Samuel Goldwyn. Son élégance typiquement british et son charme, font de lui le partenaire idéal de grandes stars féminines dans des comédies romantiques, notamment dans «Rose-Marie» (1936) avec Jeanette MacDonald, dans «La huitième femme de Barbe-Bleue» (1938) avec Claudette Colbert et dans «Mademoiselle et son bébé» (1939)avec Ginger Roger. Il participe aussi à plusieurs films d’aventures dont le fameux : «La charge de la brigade légère» (1936) où il donne la réplique à son meilleur ami Errol Flynn.
Lorsque la seconde guerre mondiale éclate, David s’engage spontanément dans l’Armée Britannique, il en sortira, cinq ans plus tard, avec le grade de Colonel. Durant cette période, il tourne par solidarité, à l’effort de guerre dans les productions anglaises de Leslie Howard, Carol Reed et des inséparables Michael Powell et Emeric Pressburger. En 1946, il reprend le chemin des studios hollywoodiens et enchaîne les rôles de gentleman dans plusieurs productions. Dans les années cinquante, il consolide son image de marque dans plusieurs comédies. Il interpréte avec talent le faux journaliste dans «L’amour mène la danse» (1950) de H. Bruce Humberstone, le lieutenant raffiné dans «Trois troupiers» (1951) de Tay Garnett ou l’alcoolique distingué dans «La lune était bleue» d’Otto Preminger, pour lequel il gagne un Golden Globe du meilleur acteur. En 1954, il rejoint : Ida Lupino, Charles Boyer et Dick Powell pour créer la «Four Star», une maison de productions télévisées qui se révélera très lucrative. En 1958, il décroche un Oscar et un second Golden Globe pour sa magistrale interprétation d’escroc obsédé sexuel dans «Tables séparées» de Delbert Mann avec Deborah Kerr et Rita Hayworth.
Par la suite, David participe à plusieurs comédies sans envergure et aborde les superproductions spectaculaires avec «Les canons de Navarone» (1960) de Jack Lee Thompson et «Les 55 jours de Pékin» (1963) de Nicholas Ray. Puis son image de séducteur perd de sa prestance, il trouve malgré tout un second souffle dans des adaptations d’Agatha Christie et surtout dans la série de la «Panthère rose» de Blake Edwards. Sur le tard, il se découvre un talent d’écrivain et publie deux livres de souvenirs, non dénués d’humour, et qui seront des best-sellers.
Au début des années quatre-vingt, David Niven, atteint du syndrome de Lou Gehrig, une maladie neuromusculaire dégénérative, s’éloigne de la vie publique et se partage entre sa villa monégasque et sa propriété suisse de Château d’Oex. C’est dans cette même ville qu’il décède des suites de la terrible maladie le 29 juillet 1983.

Filmographie

1936 : La Charge de la Brigade Légère (The Charge of the Light Brigade), de Michael Curtiz
1937 : Le Prisonnier de Zenda (The Prisoner of Zenda), de John Cromwell
1938 : La Huitième Femme de Barbe-Bleue (Blue Beard's eighth wife), de Ernst Lubitsch
1939 : Mademoiselle et son bébé (Bachelor mother), de Garson Kanin
1939 : Les Hauts de Hurlevent (Wuthering Heights), de William Wyler
1940 : Raffles, de Sam Wood
1944 : L'Héroïque Parade (The Way ahead), de Carol Reed
1946 : Magnificent doll, de Frank Borzage
1946 : Une question de vie ou de mort (A Matter of life and death), de Michael Powell
1947 : Honni soit qui mal y pense (The Bishop's wife), de Henry Koster
1949 : L'Extravagant M. Philips (A Kiss in the dark), de Delmer Daves
1951 : Appointment with Venus, de Ralph Thomas
1952 : The Lady Says No, de Frank Ross
1953 : La Lune était bleue [ou La Vierge sur le toit] (The Moon Is Blue), d'Otto Preminger
1953 : Golden Globe du meilleur acteur de cinéma catégorie musical ou comédie, USA
1954 : La Loterie de l'amour [ou L'Amour en loterie] (The Love Lottery), de Charles Crichton
1954 : Héritage et vieux fantômes (Happy Ever After), de Mario Zampi
1955 : Carrington V.C., d'Anthony Asquith
1955 : Le Voleur du roi (The King's Thief), de Robert Z. Leonard
1956 : Millionnaire de mon cœur (The Birds and the Bees), de Norman Taurog
1956 : Le Tour du monde en 80 jours (Around the World in Eighty Days), de Michael Anderson
1957 : Ma femme a des complexes [ou Ève, cette inconnue] (Oh, Men ! Oh, Women !), de Nunnally Johnson
1957 : La Petite Hutte (The Little Hut), de Mark Robson
1957 : Mon homme Godfrey (My Man Godfrey), de Henry Koster
1957 : Le Gentleman et la Parisienne (The Silken Affair), de Roy Kellino
1958 : Bonjour tristesse, d'Otto Preminger
1958 : Tables séparées (Separate Tables), de Delbert Mann
1958 : Oscar du meilleur acteur, USA
1958 : Golden Globe du meilleur acteur de cinéma catégorie drame, USA
1958 : Prix NYFCC du meilleur acteur par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA
1959 : Oscar du meilleur acteur pour le film Tables séparées
1959 : Prix Pomme d’Or de l’acteur le plus coopératif aux Golden Apple Awards, USA

1959 : Une fille très avertie (Ask Any Girl), de Charles Walters
1959 : Joyeux anniversaire (Happy Anniversary), de David Miller
1960 : Ne mangez pas les marguerites (Please Don't Eat the Daisies), de Charles Walters
1961 : Les Canons de Navarone (The Guns of Navarone), de Jack Lee Thompson
1962 : L'Arsenal de la peur (La Città prigioniera), de Joseph Anthony
1962 : Le Meilleur Ennemi (The Best of Enemies), de Guy Hamilton
1962 : Astronautes malgré eux (The Road to Hong Kong), de Norman Panama
1962 : Sept heures avant la frontière (Guns of Darkness), d'Anthony Asquith
1963 : Les 55 jours de Pékin (55 days at Peking), de Nicholas Ray
1963 : La Panthère rose (The Pink Panther), de Blake Edwards
1964 : Les Séducteurs (Bedtime Story), de Ralph Levy
1965 : Passeport pour l'oubli (Where the Spies Are), de Val Guest
1965 : Lady L, de Peter Ustinov
1967 : Casino Royale, de Val Guest, Kenneth Hughes, John Huston, Joseph McGrath et Robert Parrish
1967 : Le Mystère des treize [ou L'Œil du malin] (Eye of the Devil), de Jack Lee Thompson
1968 : Prudence et la pilule (Prudence and the Pill), de Fielder Cook et Ronald Neame
1968 : Les Années fantastiques (The Impossible Years), de Michael Gordon
1969 : The Extraordinary Seaman, de John Frankenheimer
1969 : Le Cerveau, de Gérard Oury
1969 : Avant que vienne l'hiver (Before Winter Comes), de Jack Lee Thompson
1971 : La Statue ou le plaisir des dames (The Statue), de Rod Amateau
1972 : Roi, dame, valet (King, Queen, Knave), de Jerzy Skolimowski
1974 : Les temps sont durs pour Dracula (Vampira), de Clive Donner
1975 : Paper Tiger, de Ken Annakin
1976 : La Folle Escapade (No Deposit, No Return), de Norman Tokar
1976 : Un cadavre au dessert (Murder by Death), de Robert Moore
1977 : La Course au trésor (Candleshoe), de Norman Tokar
1978 : Mort sur le Nil (Death on the Nile), de John Guillermin
1979 : Le Casse de Berkeley Square (A Nightingale Sang in Berkeley Square), de Ralph Thomas
1979 : Bons baisers d'Athènes [ou Sabotages à Athènes] (Escape to Athena), de George Pan Cosmatos
1980 : Le lion sort ses griffes (Rough Cut), de Don Siegel
1980 : Le Commando de Sa Majesté (The Sea Wolves : The Last Charge of the Calcutta Light Horse), d'Andrew V. McLaglen
1981 : Prix pour l’ensemble de sa carrière aux Evening Standard British Film Awards, Grande-Bretagne
1982 : Ménage à trois (Better Late Than Never), de Bryan Forbes
1982 : À la recherche de la Panthère rose (Trail of the Pink Panther), de Blake Edwards
1983 : L'Héritier de la Panthère Rose (Curse of the Pink Panther), de Blake Edwards

Photos Retrouvez toutes les photos de cette personne Forum Discutez de David Niven dans le forum réservé aux acteurs !

News Retrouvez toutes les news en rapport avec cette personne

 



Plan du site | Partenaires | Contact

Cats Vlog - Acheter de l'OR - Dangers Alimentaires - DesignDesk

HarryPotterForever.org : La magie en un seul clic ! SciFi-Universe : La référence francophone de la Science-Fiction Stargate-Fusion : Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Worlds StarWars-Universe : Star Wars, Jedi, Sith, Séries TV

© 1999-2017 JamesBond-fr.com

James Bond & 007 © Eon Productions Ltd. & Danjaq, LLC.
007 Gun Symbol Logo © 1962 Danjaq, LLC and United Artists Corp. All Rights Reserved.
James Bond 007 and Other Bond-related Trademarks TM Danjaq, LLC and United Artists Corp. All rights reserved.