Actualités Forum

Actualité
James Bond en Provence, un espion en plein pastis...
James Bond en Provence, un espion en plein pastis... Dans son édition du week-end dernier (samedi 21 / dimanche 22 juillet), le grand quotidien provençal La Marseillaise fait sa Une sur 007.

Dans son édition du week-end dernier (samedi 21 / dimanche 22 juillet), le grand quotidien provençal La Marseillaise fait sa Une sur 007 et ouvre son édition avec deux pages bien senties sur les dernières aventures littéraires de notre agent secret favori ;

L'auteur de l'article en question – bien connu des lecteurs de ce site – y revient point par point sur tous les détails malvenus qui parsèment cette enquête de James Bond en région PACA.

Littérairement parlant, 007 n'était en effet plus revenu dans la région depuis le roman Never dream of Dying rédigé sous la plume de Raymond Benson en 2001.

L’occasion était donc idéale pour téléporter à nouveau James Bond sur la promenade des Anglais, ou le vieux port de Marseille, dans une aventure palpitante conçue à la base comme la préquelle directe de Casino Royale, le tout premier roman concocté par Ian Fleming en 1953.

Hélas, dans ce Forever and a Day (soit L’Éternité et un jour en VF) en lieu et place d'une enquête pétaradante, son auteur Anthony Horowitz s'est contenté d'enquiller les étapes obligatoires d'une aventure bien poussive.

Du bassin de la Joliette à Marseille donc, où l'on retrouve le cadavre d'un agent du MI6 qui enquêtait sur un caïd local, au casino de Monte Carlo – escale obligatoire pour James Bond (où il passe donc pour la seconde fois, ayant déjà visité les lieux en 1995 pour le film GoldenEye – une faute de goût impardonnable), en passant par Nice, Menton ou Ezes village, l'agent anglais remonte donc la piste d'un gangster corse, lequel travaille pour un gros bonnet de la pègre américaine.

Afin de ne pas gâcher le suspens, nous ne dévoilerons pas le plan diabolique de ces deux Villains.

Précisons simplement que le plan en question ressemble fichtrement à celui d'un certain Dr Kananga dans le film Vivre et Laisser Mourir.

Pas d'éditeur Français encore confirmé pour une sortie hexagonale du roman (même si les Ian Fleming Publications laissent entendre que ce sera bien le cas, comme pour le précédent roman James Bond signé d’Anthony Horowitz). 

Ce numéro de La Marseillaise (le n° 22453) peut se commander directement en ligne sur le site du journal, www.lamarseillaise.fr.




News publiée par Emiel le Tuesday 24 July 2018 à 18:22

<< Retour à la page précédente





Commentaires



Ajouter votre commentaire

Pseudo : 
E-mail :  (facultatif)

Code à recopier ci-dessous
Veuillez recopier ci-dessous ces 5 lettres :


Smiley :

smilewinkwassattonguelaughingsadangrycrying

| M'oublier


<< Retour à la page précédente



Content Management Powered by CuteNews