News


Article
Quand les marques font du cinéma
Quand les marques font du cinéma
pourquoi James Bond préfère-t-il la bière heineken à la… Phœnix ?
Pourquoi Uma Thurman dans “Kill Bill” chausse-t-elle des Asics et pas des Nike ?

Pourquoi James Bond préfère-t-il la bière Heineken à la… Phœnix par exemple ? Pourquoi Uma Thurman dans “Kill Bill” chausse-t-elle des Asics et pas des Nike ? Pourquoi Neo dans “Matrice” utilise-t-il un téléphone Nokia au lieu d’un Ericsson par exemple ? Qui dicte donc le choix de nos héros dans ces films ? Eh bien, ne croyez pas que c’est le réalisateur ou le producteur du film… Mais, au fait, ce sont les annonceurs qui le décident à travers le “product placement”: une technique de publicité pratiquée par des agences spécialisées qui permettent aux annonceurs d’atteindre des audiences à l’échelle planétaire grâce à des figurations… de marques au cinéma.

Comment opèrent donc ces agences de “product placement” ? Avant le tournage d’un film, elles décortiquent le scénario pour dénicher des opportunités à insérer des marques. Ensuite, elles proposent des marques en fonction de l’action. Parfois, elles imposent au réalisateur des plans ou des séquences sur une marque en fonction de la somme payée par l’annonceur. Le “product placement” prend également forme dans la fourniture d’équipements ou d’accessoires au film. Par exemple, Peugeot a fourni des véhicules pour les tournages de “Taxi 1 & 2” pour bénéficier de l’exposition ostentatoire de sa marque dans les films. Certaines agences arrivent même à imposer la mention d’une marque quelconque dans les dialogues. Par exemple, dans “Vénus Beauté Institut”, l’agence Casablanca, spécialisée dans le placement de produits, aurait intervenu dans les dialogues afin de pouvoir citer les marques de cosmétiques partenaires.

Les marques qui ont le plus figurées dans les blockbusters américains durant les trois dernières années à travers le “product placement” sont entre autres Coca Cola, Pepsi, Ford, Apple, Sony, et Mercedes. Alors que les deux éternels frères ennemis Coca et Pepsi font leurs apparitions dans toutes sortes de films, certaines marques ont une stratégie plus judicieuse et semblent choisir de paraître que dans des films qui transmettent le mieux leur personnalité. Par exemple Nokia a choisi de figurer d’une façon prééminente dans des films qui transmettent une perception de supériorité technologique et d’avant-gardisme tels que “Matrice”, “Minority Report” ou “Terminator 3”.

Les James Bond sont parmi les films qui offrent les exemples les plus flagrants de “product placement”. Les mauvaises langues diront que ceux-ci sont devenus carrément des longs métrages publicitaires… Par exemple dans le dernier “Die another day” avec Pierce Brosnan et la pétillante Halle Berry, nous constatons les placements de produits évidents pour Aston Martin, Range Rover, Jaguar (automobile), Bollinger, Finlanda Vodka, Heineken (boissons alcoolisées), British Airways (aviation), SonyEricsson (téléphone mobile), Samsonite (bagagerie), Phillips (moniteurs) et la légendaire montre Omega de James Bond. D’autres marques font des apparitions plus subliminales comme vêtements et accessoires de mode dont seuls les aficionados avertis reconnaîtront : Armani, Versace, Hugo Boss, Amanda Wakeley, Tiffany & Co.

À chaque nouveau projet de film, les marques se surenchèrent à l’agence Film Media Consultant, qui gère depuis 25 ans les placements de marques dans les James Bond, pour y avoir une place priviligiée. Dans un article intitulé “James Brand”, James Guillaume Evin, auteur de “GoldMaker : Comment James Bond est devenu le plus gros succès de l’histoire du cinéma”, nous dévoile quelques chiffres : Aston Martin aurait versé 35 millions de dollars pour promouvoir le seul “Die another day”, avec une option sur les deux suivants. Entre 1995 et 1999, BMW aurait englouti 75 millions de dollars pour trois films.

Cette technique publicitaire est devenue donc une aubaine pour les producteurs de films toujours soucieux d’amortir leurs coûts de production. Effectivement, on estime actuellement que plus de 95 % des films pratiquent le “product placement” à Hollywood… seuls quelques irréductibles producteurs de films d’auteur résistent encore et toujours à l’envahisseur.
Ecris par : Par Tauheed RAMJAUN
a+
agent007al



Source : www.lexpress.mu


News publiée par AGENT007AL le Wednesday 22 June 2005 à 13:32



Soyez avertis par e-mail lorsqu'une
nouvelle news est postée sur le site !



Commentaires



Content Management Powered by CuteNews



Plan du site | Partenaires | Contact

Cats Vlog - Dangers Alimentaires - DesignDesk

HarryPotterForever.org : La magie en un seul clic ! SciFi-Universe : La référence francophone de la Science-Fiction Stargate-Fusion : Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Worlds StarWars-Universe : Star Wars, Jedi, Sith, Séries TV

© 1999-2019 JamesBond-fr.com

James Bond & 007 © Eon Productions Ltd. & Danjaq, LLC.
007 Gun Symbol Logo © 1962 Danjaq, LLC and United Artists Corp. All Rights Reserved.
James Bond 007 and Other Bond-related Trademarks TM Danjaq, LLC and United Artists Corp. All rights reserved.