News


Jeux Vidéo
Présentation Bons Baisers de Russie
Présentation Bons Baisers de Russie Ce matin avait lieu chez Electronic Arts, une séance de démonstration de JAMES BOND : BONS BAISERS DE RUSSIE prévu pour le 24 Novembre sur PS2, GC et Xbox.

Ce matin avait lieu chez Electronic Arts, une séance de démonstration de JAMES BOND : BONS BAISERS DE RUSSIE prévu pour le 24 Novembre sur PS2, GC et Xbox. JeuXpo était bien sur dans l'assistance, et c'est notre ami Poutch qui nous livre ses commentaires sur ce 8ème James Bond signé EA :

"Le personnage incarné est donc Sean Connery. Tout a été mis en oeuvre pour donner au jeu un certain cachet "old school", très 60's (design des armes, des décors...) et pour coller le plus à l'ambiance originelle James Bond (dialogues teinté d'un "certain" humour, interractions avec Q, gadgets, Aston Martin...).

Le personnage et les armes sont upgradables. Le jeu offre une bonne gestion des vues : alternance vue 3e personne de loin (Splinter Cell - like) propice aux phases d'inflitration, et vue plus rapprochée (type RE4 en mode visée) pour les phases de shoot. Le passage de la vue de déplacement à la vue de visée se fait très naturellement et donne au jeu un très bon rythme, sans lasser d'un point de vue visuel.

Le système de visée propose un semi-auto-lock : lorsqu'on vise un ennemi, on choisit une partie de son corps avec le stick (par exemple la tête) et le héro visera toujours cette zone de l'ennemi, même si celui-ci court ou se couche à terre. Sympa à manier car il permet une bonne précision et des tirs chirurgicaux, au détriment d'une visée totalement manuelle qui nous aurait donné l'impression d'agir un peu plus.

Lorsqu'on est collé à un ennemi, il est possible de le surprendre par derrière et de l'assommer (Sam Fisher style) ou de faire un combat au corps à corps, qui se soldera par le même résultat. Assez réussi au premier abord, le corps à corps se montre vite limité en coups disponibles (toujours le même enchainement : coup / plaquage au sol / coup de coude final.).

La caméra est assez bien pensée et n'a pas gêné une seule fois pendant la démonstration. Elle a la bonne idée de ne pas restée coincée dans une pièce lorsqu'on en sort, elle sort d'un seul coup pour ne jamais laisser Bond invisible derrière un mur, même partiellement. De plus cela évite la suprise de se faire tirer dessus par des ennemis qu'on ne voit "pas encore".

La BO a été enregistrée dans un studio Londonien qui dispose des vieux micros de l'époque pour donner à la musique une couleur 60's. La VO embarquera la voix de Sean Connery qui s'est prêté au jeu, par contre dans la version Française nous n'aurons pas la voix de sa doublure.

Certaines missions s'effectuent en voiture. Les effets d'explosion sont assez impressionnants, et (trop) nombreux.

Bond disposera de plusieurs gadgets, upgradables également, dont le jetpack, le laser, un petit hélico télécommandé...

Alors concernant les défauts actuels, on citera le framerate (ou taux d'images par seconde) qui pique les yeux. Même sur Xbox, le jeu n'est pas fluide dès que les environnements sont ouverts. Ca arrête de saccader uniquement lorsqu'on est face à un mur. La version PS2, bizarrement, ne saccade pas plus, mais ses textures sont beaucoup plus simples et moins concluantes (La version GameCube n'était pas présentée).

Quelques bugs de colision pendant les combats au corps à corps sont aussi à dénombrer, mais c'est plus compréhensible. La gestion des ombres est également assez surprenante : pendant les scènes cinématiques, seul James Bond a une ombre, mais pas les autres personnages. C'est assez étrange lorsque les protagonistes discutent l'un à côté de l'autre ou qu'ils se battent, mais Work in Progress oblige, ce détail sera traité plus tard. Durant l'action, tout le monde a son ombre (et pas une tâche ronde, une vraie ombre) rassurez-vous.

La mission en voiture qui était présentée était sans intérêt. Elle n'apporte rien depuis les anciens épisodes (Nightfire..), le principe est le même. Seule la voiture pilotée (la groOOOoosse Aston Martin) est là pour coller à l'ambiance visuelle, mais la sauce ne prend pas vraiment, du moins pour l'instant car les phases en voiture sont entâchées par quelques gros défauts : aucune gestion des dégâts sur la voiture alors qu'elle s'en prend plein la tronche (conduite à la Driver), animation bancale, les voitures qui explosent disparaissent mystérieusement, bref il y a encore du travail à effectuer de ce côté. Notons la possibilité de s'arrêter désormais dans un garage pour réparer sa voiture (si les dégâts ne sont pas visibles, une jauge de "dommage" est quand même présente pour apporter un grain de réalisme à cette partie du jeu).

Actuellement le jeu est donc plutôt prometteur dans sa partie action, un peu facile cependant, et à la technique assez jolie. Une ambiance plus James Bond que jamais malgré quelques passages franchement bourrins.

L'équipe de développeurs qui a travaillé sur cet opus a précédemment oeuvré sur Le Retour du Roi, Nightfire et Quitte ou Double. Lorsqu'il fut demandé si ce studio avait aussi participé à l'élaboration de Goldeneye Rogue Agent, la réponse fut immédiate : "Oh! No.. (rires) No comment..."


Source : www.jeuxpo.com


News publiée par Guillaume le Wednesday 24 August 2005 à 18:08



Soyez avertis par e-mail lorsqu'une
nouvelle news est postée sur le site !



Commentaires



Content Management Powered by CuteNews



Plan du site | Partenaires | Contact

Cats Vlog - Dangers Alimentaires - DesignDesk

HarryPotterForever.org : La magie en un seul clic ! SciFi-Universe : La référence francophone de la Science-Fiction Stargate-Fusion : Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Worlds StarWars-Universe : Star Wars, Jedi, Sith, Séries TV

© 1999-2019 JamesBond-fr.com

James Bond & 007 © Eon Productions Ltd. & Danjaq, LLC.
007 Gun Symbol Logo © 1962 Danjaq, LLC and United Artists Corp. All Rights Reserved.
James Bond 007 and Other Bond-related Trademarks TM Danjaq, LLC and United Artists Corp. All rights reserved.