News


Actualité
Succès attendu pour la vente de souvenirs de James Bond
Succès attendu pour la vente de souvenirs de James Bond La maison d’enchères londonienne Bonhams, a bon espoir que la vente atteigne des sommets dignes des exploits de 007.

La maison d’enchères londonienne Bonhams, qui présente mercredi et jeudi des objets utilisés dans la série des James Bond, a bon espoir que la vente atteigne des sommets dignes des exploits de 007. Les commissaires-priseurs, qui doivent aussi adjuger des articles liés aux Beatles et aux Who, pensent que les souvenirs de Bond offerts peuvent valoir ensemble 175 000 livres (260 000 euros). Bonhams a jugé le moment propice, à deux mois du commencement, en janvier 2006, de «Casino Royale», le prochain Bond et le premier dans lequel l’agent secret sera interprété par l’acteur britannique Daniel Craig - déjà identifié comme «le Bond blond». L’agent 007 a gagné au fil des décennies une place véritablement à part parmi les héros populaire, explique Adrian Cowdry, consultant de Bonhams pour le cinéma. «A part Sherlock Holmes, personne n’a jamais fait un passage aussi réussi de la littérature vers le cinéma», ni n’a duré aussi longtemps, assure cet expert. L’écrivain Ian Fleming, poursuit-il, «a créé un personnage avec lequel toutes les classes peuvent s’identifier. Bond peut boire une bière le matin avec un chauffeur de taxi et fréquenter des milliardaires l’après-midi». Le cœur de la vente consiste en une vaste accumulation d’accessoires, de vêtements, d’autographes, d’affiches, de jouets et autres souvenirs de 007 évoquant quatre décennies et chacun des cinq premiers James Bond, de Sean Connery à Pierce Brosnan, en passant par Roger Moore, Timothy Dalton et l’éphémère George Lazenby. Ce dernier n’a été vu que dans «Au service secret de Sa Majesté», en 1969. Conséquence de cette rareté, les objets du film sont particulièrement recherchés. Le pistolet-factice Walther PPK à placage de faux cerisier sur la crosse utilisé par Bond-Lazenby devrait ainsi dépasser 4 000 livres (6 000 euros), bien qu’il soit très usé et qu’il y manque des pièces. Le même attrait entoure une affiche encadrée du premier «Casino Royale», une satire de la série tournée en 1967 avec Peter Sellers, Woody Allen, David Niven et Orson Welles.




Source : www.lanouvellerepublique.com


News publiée par Guillaume le Thursday 17 November 2005 à 13:39



Soyez avertis par e-mail lorsqu'une
nouvelle news est postée sur le site !



Commentaires



Content Management Powered by CuteNews



Plan du site | Partenaires | Contact

Cats Vlog - Dangers Alimentaires - DesignDesk

HarryPotterForever.org : La magie en un seul clic ! SciFi-Universe : La référence francophone de la Science-Fiction Stargate-Fusion : Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Worlds StarWars-Universe : Star Wars, Jedi, Sith, Séries TV

© 1999-2019 JamesBond-fr.com

James Bond & 007 © Eon Productions Ltd. & Danjaq, LLC.
007 Gun Symbol Logo © 1962 Danjaq, LLC and United Artists Corp. All Rights Reserved.
James Bond 007 and Other Bond-related Trademarks TM Danjaq, LLC and United Artists Corp. All rights reserved.