News


Actualité
Palmarès des Prix Lumières 2008
Palmarès des Prix Lumières 2008 Un invité de marque parmi les lauréats, le futur méchant de Bond 22, Mathieu Amalric !

Paris, 14 janvier 2008. Les correspondants étrangers en poste à Paris, regroupés au sein de l’Académie des Lumières, attribuaient hier, à l’instar des Golden Globes américains les Prix Lumières 2007 aux meilleurs artistes du cinéma français et francophone de l’année écoulée.

Présidée par Claude Lelouch, la cérémonie, animée par la journaliste Estelle Martin de TV5Monde, se déroulait à l’Hôtel de Ville de Paris devant un parterre de personnalités qui ont rendu un vibrant hommage aux 50 années de carrière cinématographique de Jean-Pierre Marielle.

Double lauréat pour son film Le Scaphandre & le Papillon, un certain... Mathieu Amalric, s'apprêtant à quitter notre beau pays pour les frimas anglais des Studios Pinewood.

 

PALMARES « LES LUMIERES 2007 »

  • Meilleur Film – « Le Scaphandre et le papillon » de Julian Schnabel
  • Meilleur Réalisateur – Abdellatif Kechiche pour « La Graine et le mulet »
  • Meilleur Scénario – Alfred Lot pour « La Chambre des morts » d’Alfred Lot
  • Meilleur Acteur – Mathieu Amalric pour « Le Scaphandre et le papillon » de Julian Schnabel
  • Meilleure Actrice – Marion Cotillard pour « La Môme » d’Olivier Dahan
  • Meilleur Espoir Féminin – Hafsia Herzi pour « La Graine et le mulet » d’Abdellatif Kechiche
  • Meilleur Espoir Masculin – Jocelyn Quivrin pour « 99 Francs » de Jan Kounen
  • Meilleur Film Francophone – « Délice Paloma » de Nadir Moknèche
  • Prix du Public mondial TV5Monde – « La Môme » d'Olivier Dahan (France)
  • Prix de la CST (Commission supérieure technique de l’image et son) – Éric Gauthier directeur photo pour « Into the Wild » de Sean Penn.

 

Une vision internationale dont le cinéma français a besoin.

Selon Christian Rioux, président de l’Académie des Lumières, « les journalistes étrangers en poste à Paris, représentant les plus grands titres de la presse internationale, ne portent pas seulement, un regard extérieur et rafraîchissant sur le cinéma français, ils se veulent un échantillon représentatif des spectateurs du monde et du public international. »

Pour Claude Lelouch : « c’est une récompense importante qui permet d’avoir une vision internationale d’un film. Il y a une dimension internationale dans ces prix dont le cinéma français a grand besoin. »

En plus des correspondants étrangers en poste à Paris, les LUMIÈRES accueillaient exceptionnellement cette année de très nombreux journalistes d'Europe et d'Amérique venus participer aux « 10es Rendez-vous avec le cinéma français » organisés par Unifrance.

Par un heureux hasard, notre journaliste correspondant officiel, Kevin Collette, était au nombre des invités et il a pu brièvement s'entretenir avec le futur méchant de Bond 22, Mathieu Amalric – lauréat de deux prix pour Le Scaphandre & le Papillon.

Visiblement touché par ces distinctions, l'acteur est venu chercher les prix sur scène, où il a ensuite expliqué combien il avait été difficile – mais valorisant – de s'impliquer dans la création de ce film où son personnage n'apparait que sous forme de voix off (et pour cause) pendant la première moitié du film...

 

Et quid du Bond, alors ?

Quel effet cela procure-t-il de savoir que l'on va tenter d'annihiler (une fois de plus) l'agent 007 à l'écran ?

Un peu étonné de mes questions, Dominic Greene – pardon Mathieu Amalric, donc – nous a confié qu'il avait encore un peu de mal à réaliser dans quelle entreprise titanesque il avait mis les pieds.

Apparemment pas trop tétanisé par l'ampleur du challenge qui s'ouvre à lui, l'acteur affichait une décontraction des plus sympathiques... Il s'apprête à partir pour les studios Pinewood afin d'y effectuer ses premiers tests.

Gageons que le comédien saura se placer au même rang qu'un Michael Lonsdale ou un Louis Jourdan dans le Parthénon des méchants francophones de la saga James Bond...

 

Cette remise de prix était organisée par l’Académie des Lumières qui a vu le jour en 1995 à l'initiative de Daniel Toscan du Plantier et du journaliste américain Edward Behr.

Photos de la cérémonie en ligne prochainement.
 
Partenaires de la cérémonie : Centre national de la cinématographie (CNC), Unifrance, Mairie de Paris, TV5Monde, Syndicat français de la critique de cinéma (SFCC), Société de développement des entreprises culturelles du Québec (SODEC), Commission supérieure technique de l’image et du son (CST).

 

Remerciements chaleureux à Manon Ouellette – La Grande Ourse Communication, ainsi qu’à mister Amalric, pour sa gentillesse.

COPYRIGHT MEDIA BIS (KEVIN COLLETTE) 2008 – Ne pas reproduire tout ou partie de l'article sans autorisation préalable. This text is copyrighted under French laws. Any non authorized translation is considered as piracy.




News publiée par Guillaume le Monday 14 January 2008 à 22:45



Soyez avertis par e-mail lorsqu'une
nouvelle news est postée sur le site !



Commentaires



Content Management Powered by CuteNews



Plan du site | Partenaires | Contact

Cats Vlog - Dangers Alimentaires - DesignDesk

HarryPotterForever.org : La magie en un seul clic ! SciFi-Universe : La référence francophone de la Science-Fiction Stargate-Fusion : Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Worlds StarWars-Universe : Star Wars, Jedi, Sith, Séries TV

© 1999-2019 JamesBond-fr.com

James Bond & 007 © Eon Productions Ltd. & Danjaq, LLC.
007 Gun Symbol Logo © 1962 Danjaq, LLC and United Artists Corp. All Rights Reserved.
James Bond 007 and Other Bond-related Trademarks TM Danjaq, LLC and United Artists Corp. All rights reserved.