News


Actualité
Bons baisers de Cannes 2007 !
Bons baisers de Cannes 2007 ! Reportage pour le site sur le festival qui a lieu actuellement à Cannes par le journaliste Kevin Collette...

Festival de cannes 2007

Pas de teaser poster ronflant sur la Croisette pour annoncer le toujours très mystérieux « Bond22 », et rien non plus sur la façade du Carlton, hélas…Chez Sony, deux lignes annoncent la sortie prévue du prochain opus pour l’automne 2008. Point barre…

Et si Daniel Craig est bien apparu le lundi 21 mai en chair et en os pour une mini conférence de Presse, elle concernait le tournage en cours de la super production ‘The Golden Compass’  (sortie France : hiver 2007), il n’a pas été du tout très prolixe quant à son retour dans le smoking de l’agent au permis de tuer…

Ultime info concomitante aux productions « James Bond » : Neil Purvis & Robert Wade travaillent en ce moment à une modernisation du scénar du futur… Barbarella que devrait donc réaliser Robert Rodriguez (dont on a apprécié l’éclaboussant « Planet Terror » second film regroupé sous le double programme GrindHouse, et dont le premier volet « Death Proof » réalisé par Quentin Tarantino himself a été d'ailleurs présenté sur la Croisette).

Non, si il faut retenir un film – Hommage à la saga 007 dans la foultitude de productions  présentée à Cannes cette année –, c’est bien le teaser de l’hilarant AGENT CRUSH.

Produit par des britanniques frappadingues et tourné en animation classique 24 images / seconde (à la manière du déjà délirant « Team America World Police »), Agent Crush n’est ni plus ni moins qu’une… parodie futuriste d’un James Bond ! 

Non content de s’inspirer du format classique d’un « James Bond », le film fait aussi intervenir un quasi-clone de Jaws, des gadgets improbables (dont un Jet-Pack version 21ième siècle), des personnages stéréotypés à outrance (Savant fou à la « Blofeld », etc.)… Bref tout pour faire saliver d’envie le Fan.

Côté distribution, c’est Mr Fantastic, l’acteur Gallois Loan Gruffudd, qui prêtera sa voix à l’agent Crush… Tandis que Sir Roger Moore himself lui donnera la réplique !

Gage de qualité, le réalisateur Sean Robinson révèle qu’il a fait ses classes sous la houlette du légendaire spécialiste en effets spéciaux et animatronique…Derek Meddings (GoldenEye).

Installés dans la suite 134, au premier étage du Carlton donc, les bureaux de la société de Production à l’origine de ce produit hybride ne désemplissait pas de visiteurs curieux, attirés par le thème très « sixties » de la démo…

Dans les projets bizarres, à prendre avec une (très grosse) pincée de sel, le Marché du Film et certains gros distributeurs n’hésitent pas à faire miroiter des productions étonnantes, dont  la distribution confidentielle en « Quickie Vidéo » sitôt mis en boîte le produit ne dépasse souvent pas le pays d’origine !

C’est ainsi qu’on trouvait il y a encore quelques années dans les méandres des officines du Carlton deux nouveaux titres avec la participation de Roger Moore, perdu au milieu d’un casting pour le moins…hétéroclite. Jugez-en plutôt…

Affiche de the ennemy

Le premier, produit par la très sérieuse ProMark Entertainment Group en 2001, s’intitule « THE ENNEMY ». Au générique de ce chef d’œuvre inconnu on trouve donc… Luke Perry, Olivia d’Abo (cousine de Maryam donc), Roger Moore et Tom Conti.

A la lecture du synopsis de l’intrigue, on ne peut s’empêcher de sourire.

Roger Moore y incarne un personnage de détective privée dénommé Robert…Ogilvie (un hommage à peine déguisé à l’acteur qui lui succéda à la TV dans le rôle du Saint, Ian Ogilvy ?), lancé sur la piste d’un généticien dont la dernière découverte mortelle est tombée aux mains de terroristes sans scrupules…

 Si le film semble bien être sorti à la sauvette en Pologne (!), Hongrie, Italie, Russie (sortie DVD uniquement) et… Australie & U.S.A  (diffusion TV uniquement), aucune trace d’une autre distribution européenne à ce jour !

Un second projet assez délirant semblait vouloir marcher sur les traces du ZOULOU de Cy Enfield…Intitulé SHAKA ZULU THE CITADEL, il aurait donc dû aussi compter à son générique Roger Moore, tel que son teaser Poster l’annonçait en 1997.

Stupeur, lorsque le (télé)film apparaît finalement en 2001, c’est… David Hasselhof  qu’on trouve alors en tête d’affiche, aux côtés de l’ex Bond Girl Grace Jones, de James Fox et même de Karen Allen (Les Aventuriers de l’Arche Perdue !). Un joyeux fourre-tout donc !

Et inutile de rappeler les nombreuses tentatives désespérées de feu Kevin Mc Clory dans les années 90s pour essayer de revendre ses parts dans l’affaire « Thunderball ». Entre 1990 et 2002, l’entreprenant producteur Irlandais annonça moult variations de son hypothétique « WarHead » à coup d’annonces ronflantes dans le Daily Variety Cannois. Et en mai 2002, dans un numéro Cannois du Screen, McClory ose même se livrer à un comparatif en proposant une vente aux enchères de « ses droits » sur le personnage de James Bond et sa contribution au « film le plus rentable de toute la série » …Réaction immédiate de Eon et Danjaq le jour suivant qui se fendent à leur tour d’une pleine page promotionnelle pour démonter point par point le raisonnement fantaisiste de McClory… Avec force arguments légaux.

On connaît la suite de l’histoire. Attirée – un temps – par les ‘pseudos droits’ de McClory, Sony, dépitée, parviendra en fin de compte à un accord à l’amiable avec Eon… Jusqu’à ce que, en 2006, la MGM lui tombe finalement dans les bras, et avec elle le catalogue James Bond officiel au grand complet…

C’est aussi cela, le Festival et le Marché du Film : des projets calamiteux dont l’état d’avancement ne dépasse généralement pas la conception d’un teaser-poster accrocheur !

A signaler enfin l’accueil des plus sympathiques sur le « Five Angels Boat », yacht affrété cette année par les Studios de Pinewood / Shepperton, et mouillé dans le vieux port derrière le Palais des Festivals, où le festivalier harassé après une dure journée de labeur, peut venir  décompresser et savourer une coupe de Champagne (Bollinger 61), en admirant sur TV HD un documentaire exclusif consacré à la reconstruction du célèbre 007 Stage. Dur métier que celui de journaliste, tiens…

 

Kevin Collette © Media-Bis.

Photos : Isabelle Jacquelin © Media Bis 2007

Ne pas reproduire tout ou partie de l’article (y compris documents photographiques) sans autorisation préalable.




News publiée par Emiel le Thursday 24 May 2007 à 00:02



Soyez avertis par e-mail lorsqu'une
nouvelle news est postée sur le site !



Commentaires



Content Management Powered by CuteNews



Plan du site | Partenaires | Contact

Cats Vlog - Dangers Alimentaires - DesignDesk

HarryPotterForever.org : La magie en un seul clic ! SciFi-Universe : La référence francophone de la Science-Fiction Stargate-Fusion : Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Worlds StarWars-Universe : Star Wars, Jedi, Sith, Séries TV

© 1999-2020 JamesBond-fr.com

James Bond & 007 © Eon Productions Ltd. & Danjaq, LLC.
007 Gun Symbol Logo © 1962 Danjaq, LLC and United Artists Corp. All Rights Reserved.
James Bond 007 and Other Bond-related Trademarks TM Danjaq, LLC and United Artists Corp. All rights reserved.