News


Article
Compte-rendu de l'exposition 007 londonienne
Compte-rendu de l'exposition 007 londonienne Un fan français de James Bond est allé voir l’exposition « Rien que pour vos yeux » à l’Imperial War Museum de Londres. Bilan.

Arrivé à 13 heures devant le musée, j'ai été très content de voir que je n'étais pas tout seul mais qu'il y avait pas foule non plus ! J'ai donc pris mon ticket assez facilement. Pendant le temps d'attente pour la prochaine visite guidée, j'ai eu le temps d'acheter quelques petits souvenirs de cette exposition dont un livre retraçant la visite (d'où j'ai tiré la plupart des photos car l'appareil photo était malheureusement interdit durant la visite).

J'entame donc ma visite avec excitation. La première chose que j'aperçu fut le bureau d'angle de Ian Fleming avec sa chaise et sa vieille mais pourtant symbolique machine à écrire Remington.

Ensuite, dans la même pièce, un gros livre relié m'interpelle car il était vraiment bien protégé dans une vitrine : c'était le premier exemplaire de Casino Royale sorti tout droit de sa machine à écrire. Il était ouvert à une page et on pouvait voir que Fleming annotait ses pages au stylo pour corriger des phrases ou des noms de personnages (comme Le Chiffre).

Dans la même pièce, il y avait un uniforme de Fleming de la Royal Navy et pleins de photos de lui et de ses parents (et même de son frère).

On avance tous ensuite dans la deuxième pièce et on voit une vitrine remplie de coupes et de trophées qu'il avait gagné étant jeune dans différentes épreuves de sports dont quelques unes à Eton ! Dans cette même pièce il y avait également des objets appartenant à ses parents comme des lettres ou des objets insolites, par exemple des chaussettes de noël que l'on accroche à la cheminée le soir du 24 pour avoir des bonbons, chocolats et cadeaux en se réveillant le lendemain.

La troisième salle était consacrée à son passage dans la Royal Navy et à ses différentes actions d'espionnage (il y a un petit reportage retraçant les différentes actions maritimes des anglais contre les allemands durant la guerre).

Vient ensuite une salle qui est très intéressante car elle retrace la vie luxueuse de Fleming qu'il pouvait mener dans les casinos par exemple avec une carte personnelle de jeu au casino de Pau (et apparemment ce serai dans ce casino que lui serai venu l'idée de faire le livre Casino Royale).

Dans cette même pièce vient une grande vitrine mettant en scène différents vrais gadgets utilisé par la Russie ou l'Angleterre comme le plus petit appareil photo qui tient dans un briquet ou des paquets de cigarettes servant de camera espion.

En continuant de marcher dans cette grande salle, on arrive devant un mur où les plus grands méchants des années 60 et 70 sont représentés et certains gadgets ou objets des films de Bond sont enfermés dans des niches vitrées. On peut alors apercevoir les fameuses chaussures "piquantes" de Rosa Klebb, les chaussures de golf d'Auric Goldfinger, le superbe pistolet d'or de Scaramanga et un casque de cosmonaute de Moonraker.

En se retournant, je vois d'autres superbes objets comme le bikini d'Halle Berry dans Meurs un autre jour, différents costumes (de Moneypenny, de Sean Connery, du Dr No, de Pierce Brosnan), le violoncelle troué de la balle de Bond dans Tuer n'est pas jouer, une porte de M et même la bombe que 007 doit désamorcer dans le pipeline dans Le monde ne suffit pas.

A gauche de toutes ces belles choses, il y a un mur entier recouvert de dizaines de livres de James Bond d'éditions et de pays différents.

En avançant dans la salle suivante, on retrouve d'autres objets des films comme le pistolet à air comprimé qui tue un homme de main de Largo dans Opération Tonnerre ou le bâton de ski pistolet de L'espion qui m'aimait. Mais dans cette même pièce, j'ai été vraiment surpris de voir la Little Nellie, le gyrocopter d'On ne vit que deux fois, un de mes Bond préféré. Il y a même la petite Aston Martin à pédale appartenant à la famille royale (pour un des enfants de la reine il me semble). De l'autre coté de la pièce il y a les affiches originales des premiers films de James Bond et des toutes nouvelles comme Casino royale accrochées au mur.

Enfin, dans la dernière petite salle, on retrouve juste le clou du spectacle (on va dire ça comme ça) en voyant accroché sur un mannequin la fameuse chemise de Daniel Craig toute ensanglantée après s'être battu dans l'escalier au beau milieu d'une partie de poker.

Pour résumer ce fut une superbe journée au milieu de tout cet univers bondien. On pouvait même acheter des souvenirs assez sympa de cette visite à savoir le livre de l’exposition mais aussi des mugs, des livres fraîchement édités des James Bond, différents livres sur 007 en général, des voitures Corgi à gogo et des posters (j’en ai pris pour ma part deux).

Voila, je vous rappelle juste que cette exposition reste jusqu’au 1 mars 2009 à l’Imperial War Museum. Donc si vous avez l’occasion d’aller sur Londres, je vous encourage à faire cette petite visite magnifique et très instructive. Rien que pour vos yeux…


Présentation de l'exposition à l'entrée du musée


L’Imperial War Museum


Ian Fleming à la Royal Navy


Smoking de Sean Connery dans Dr No


Chaussures de Rosa Klebb dans Bons baisers de Russie


Bikini d'Halle Berry dans Meurs un autre jour


Chemise ensanglantée de Daniel Craig dans Casino Royale

© Thomas CARPENTIER




News publiée par Guillaume le Sunday 20 April 2008 à 23:13



Soyez avertis par e-mail lorsqu'une
nouvelle news est postée sur le site !



Commentaires



Content Management Powered by CuteNews



Plan du site | Partenaires | Contact

Cats Vlog - Dangers Alimentaires - DesignDesk

HarryPotterForever.org : La magie en un seul clic ! SciFi-Universe : La référence francophone de la Science-Fiction Stargate-Fusion : Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Worlds StarWars-Universe : Star Wars, Jedi, Sith, Séries TV

© 1999-2020 JamesBond-fr.com

James Bond & 007 © Eon Productions Ltd. & Danjaq, LLC.
007 Gun Symbol Logo © 1962 Danjaq, LLC and United Artists Corp. All Rights Reserved.
James Bond 007 and Other Bond-related Trademarks TM Danjaq, LLC and United Artists Corp. All rights reserved.