News


Skyfall
Skyfall révélé à la presse française
Skyfall révélé à la presse française Présentation du 23e volet des aventures de James Bond, Skyfall.

Dans SKYFALL, la loyauté de James Bond envers M est mise à l’épreuve lorsque la directrice des services secrets britanniques est rattrapée par son passé. 007 doit identifier et détruire la menace, quoi qu’il lui en coûte à titre personnel…

Lorsqu’elle a abordé SKYFALL, la 23e aventure de James Bond, l’équipe du film était tout à fait consciente du fait que 2012 marquait le 50e anniversaire de l’agent 007 sur grand écran. Tous étaient déterminés à ce que ce nouveau volet de la plus longue franchise cinématographique de l’histoire respecte la marque de fabrique de Bond : de l’action à couper le souffle, des méchants charismatiques, de sublimes James Bond girls, des décors exotiques, un thème musical inoubliable, l’Aston Martin DB5… et, bien entendu, 007 en personne, interprété par Daniel Craig. Mais aligner les ingrédients d’un James Bond ne suffit pas : il faut les mélanger – comme le gin et le vermouth d’un Martini, au shaker, pas à la cuillère ; les combiner pour se mettre au service de l’histoire. C’est le réalisateur oscarisé Sam Mendes qui assure cette délicate alchimie dans SKYFALL. Daniel Craig, qui endosse le costume de James Bond pour la troisième fois, commente : « Je savais que Sam se donnerait à fond pour ce film. Il lui a apporté non seulement tout son talent de réalisateur, mais également toutes ses connaissances et tout son amour pour Ian Fleming et James Bond. »

Sam Mendes, sans doute plus connu pour ses films d’un genre assez différent, déclare : « Le divertissement et l’intégrité artistique ne sont pas incompatibles. J’ai une histoire personnelle avec Bond, elle a commencé lorsque j’avais 9 ou 10 ans – à la sortie de VIVRE ET LAISSER MOURIR. Il se trouve que nous vivons à une époque où il est possible de réaliser un film à grand spectacle, divertissant, glamour, qui vous permet de vous évader tout en délivrant également un message sur le monde dans lequel nous vivons. Grâce aux prestations de Daniel dans CASINO ROYALE et QUANTUM OF SOLACE, James Bond a de nouveau l’air d’un homme réel face à des situations réelles. Cela m’a rappelé ce que je ressentais devant les films de Sean Connery. »

Les producteurs Michael G. Wilson et Barbara Broccoli déclarent : « L’anniversaire de la franchise provoque des attentes supplémentaires. C’est notre 50e anniversaire et notre 23e film, nous avons donc beaucoup de pression pour que ce James Bond soit le meilleur de tous. Nous avons heureusement des acteurs extraordinaires, une équipe créative au talent incroyable et un scénario exaltant et riche en émotions. » 
Barbara Broccoli ajoute : « Le lien qu’entretient Sam Mendes avec les James Bond apporte d’emblée une touche personnelle à SKYFALL. Grâce à ses connaissances et à son histoire, il s’identifie au public – il sait ce qui fonctionne et ce qu’attendent les spectateurs. Et honnêtement, c’est enthousiasmant à voir sur le tournage. »

Durant ces 50 dernières années, c’est la famille Broccoli – d’abord Albert R. « Cubby » Broccoli et son associé Harry Saltzman, puis les enfants de Cubby, Michael G. Wilson et Barbara Broccoli – qui ont été les superviseurs et les gardiens de la franchise James Bond. Sam Mendes commente : « Michael et Barbara sont extraordinaires car ils sont très complémentaires et forment une vraie équipe. Barbara a un don d’empathie remarquable envers les gens, et si jamais une crise éclate, c’est elle qui la gère. Michael, quant à lui, apporte sa grande expérience et sa grande sagesse, ainsi que sa présence douce et calme sur le tournage – il ne se montre jamais désagréable ou donneur de leçons. Si l’on s’interroge sur un point précis de la saga, c’est toujours vers lui qu’on se tourne pour obtenir la réponse. »

C’est Daniel Craig – soutenu par Michael G. Wilson et Barbara Broccoli – qui a proposé à son ami, Sam Mendes, de réaliser le film. L’acteur raconte : « Lorsque nous avons commencé à en discuter, j’ai reconnu chez Sam exactement le même enthousiasme et le même respect pour les films de la franchise que ceux que j’éprouve moi-même. Et puis, bien sûr, j’ai un profond respect pour le travail de Sam en tant que metteur en scène. Je lui ai dit que cela représenterait une nouvelle expérience pour lui, comme cela l’avait été pour moi sur les deux films précédents. Rien ne peut vraiment vous préparer à ça ! »

SKYFALL marque le retour des scénaristes Neal Purvis et Robert Wade, accompagnés du scénariste oscarisé John Logan qui rejoint ici la famille d’écriture des James Bond. John Logan se souvient : « Sam Mendes, Barbara Broccoli et Michael Wilson m’ont encouragé à rendre le scénario aussi unique que possible en ayant recours à mes qualités propres d’écrivain. Comme je viens de l’univers du théâtre, pour moi, tout repose avant tout sur les personnages et les dialogues. Lorsqu’on observe les très nombreux James Bond, certains traits se dégagent de manière assez frappante : des dialogues forts, de grands moments d’interaction entre les personnages – que Bond soit face à Goldfinger, Blofeld ou Vesper Lynd. Ce sont des scènes extraordinaires qui vous subjuguent, car on ne les attend pas dans ce genre cinématographique. »

Bien entendu, chaque film porte l’empreinte de son réalisateur. Sam Mendes déclare : « J’ai pu imprimer ma propre marque à cette saga emblématique. On m’a laissé énormément de liberté, je ne me suis jamais senti contraint ou limité par le genre ou la franchise. C’est en partie grâce à Daniel et Judi Dench, que je connaissais déjà. Honnêtement, je serais ravi de les diriger dans n’importe quel film. Mais c’est également grâce à l’enthousiasme avec lequel les producteurs ont accueilli mes nouvelles idées sur Bond et sur M, ainsi que sur la franchise de manière générale. »

Judi Dench reprend le rôle de M pour la septième fois. Elle confie : « Ma relation avec Daniel Craig hors caméra reflète celle qui s’est développée dans les deux derniers films entre M et Bond. Ce sont deux personnes qui travaillent bien ensemble. Elle l’apprécie manifestement beaucoup, on l’accuse d’ailleurs souvent de lui réserver un traitement de faveur – elle peut néanmoins se montrer parfois impitoyable avec lui. Daniel et moi avons établi de bonnes relations dès notre première collaboration, et notre lien s’est développé chaque fois que le scénario nous demandait un peu plus d’implication. C’est particulièrement vrai pour SKYFALL. » 

Barbara Broccoli explique : « SKYFALL explore les rapports qu’entretiennent Bond et M – peut-être plus que dans n’importe lequel des 22 films précédents. Nous souhaitions vraiment exploiter leur relation car elle est primordiale dans la vie de Bond. M représente la seule figure d’autorité pour lui. Nous avions à notre disposition deux acteurs d’exception et nous nous sommes dit que c’était l’occasion d’approfondir le lien qui unit les personnages. Et cela a extrêmement bien fonctionné. C’est une histoire très touchante. »  

Daniel Craig déclare : « Leur relation est basée sur un respect mutuel. Ils savent qu’à chaque moment critique, l’un d’entre eux devra faire un sacrifice – c’est compliqué d’avoir une relation affective avec quelqu’un dans ces conditions. Mais en même temps – et Sam y était très attaché – Bond a toujours pensé au fond de lui que leur relation était un peu plus profonde que cela. Il ne le montre jamais, mais ce lien est présent et j’ai pris un réel plaisir en tant qu’acteur à interpréter ces sentiments qu’il ne peut pas exprimer ouvertement. » 

Dans SKYFALL, 007 affronte une situation périlleuse – une menace qui touche l’agence du MI6 en plein cœur et l’ébranle jusque dans ses bases, lorsque celle-ci est victime d’une attaque. Sam Mendes déclare : « Dans les séquences d’action, les personnages sont aussi importants que les cascades et les mouvements de caméra. Si nous ne sommes pas impliqués émotionnellement, l’action n’a aucun sens, peu importe sa qualité. Je suis convaincu qu’il faut placer les personnages dans des situations crédibles qui semblent a priori sans issue, avant de montrer comment ils s’en sortent. C’est là la véritable difficulté. »

Javier Bardem incarne Silva, l’homme qui s’attaque au MI6. L’acteur est un habitué des personnages sombres et complexes – le rôle de l’inoubliable Anton Chigurh dans NO COUNTRY FOR OLD MEN – NON, CE PAYS N'EST PAS POUR LE VIEIL HOMME lui a d’ailleurs valu un Oscar. Il raconte : « Lorsque j’ai lu le script, j’ai immédiatement été séduit par l’histoire et par les possibilités que recelait le personnage. Travailler avec Sam Mendes et faire partie d’une distribution et d’une équipe aussi incroyables est une opportunité qui ne se refuse pas. »

Le réalisateur commente : « Le secret d’un grand méchant de James Bond réside dans l’équilibre entre le réalisme et une certaine flamboyance. Les plus célèbres – le Dr No, Rosa Klebb, Goldfinger – ont un côté théâtral qui les rend d’autant plus effrayants. Pour interpréter Silva, Javier s’est autorisé à être enjoué et espiègle, mais sans jamais perdre la dangerosité, le mystère, l’étrangeté et la singularité du personnage. Je trouve qu’il a fait un travail fantastique. »

Les amateurs de James Bond s’attendent à un certain nombre de scènes d’action. Michael G. Wilson explique : « Cinquante ans d’action représentent un énorme défi pour les cinéastes : que pourrait bien faire Bond qu’il n’ait encore jamais réalisé ? Nous avions une équipe incroyable notamment composée de Gary Powell (QUANTUM OF SOLACE, CASINO ROYALE), Chris Corbould (THE DARK KNIGHT RISES, INCEPTION, sept James Bond) et Alexander Witt (X-MEN : LE COMMENCEMENT, CASINO ROYALE, LA MÉMOIRE DANS LA PEAU). Ils ont travaillé avec Sam et mis au point les séquences les plus passionnantes et les plus intéressantes qu’on puisse imaginer, tout en les intégrant parfaitement à l’histoire. Daniel s’implique beaucoup dans la conception des scènes d’action car c’est lui qui les joue. Il fait lui-même tout ce qu’il peut – je pense que la raison pour laquelle l’action fonctionne si bien, c’est parce que grâce à lui, on y croit. C’est notre seule règle : il faut que cela ait l’air réel. »

Aucun James Bond n’est tout à fait complet sans son thème musical. Et pour les producteurs, une seule chanteuse contemporaine semblait s’inscrire dans la droite lignée de ses prédécesseurs, parmi lesquels Shirley Bassey, Tom Jones, Carly Simon, Paul McCartney, Nancy Sinatra ou Madonna. Barbara Broccoli déclare : « La seule personne que nous voulions était Adele. Nous l’avons rencontrée, elle a lu le scénario, et a pris cela vraiment très au sérieux. Avec Paul Epworth, elle a écrit une magnifique chanson qui correspond exactement à ce que nous voulions, et elle possède évidemment une voix extraordinaire. Son thème est digne des plus grands classiques de la saga Bond. Nous sommes enchantés qu’Adele ait participé à SKYFALL. »


SYNOPSIS

Lorsque la dernière mission de Bond tourne mal, plusieurs agents infiltrés se retrouvent exposés dans le monde entier. Le MI6 est attaqué, et M est obligée de relocaliser l’Agence. Ces événements ébranlent son autorité, et elle est remise en cause par Mallory, le nouveau président de l’ISC, le comité chargé du renseignement et de la sécurité. Le MI6 est à présent sous le coup d’une double menace, intérieure et extérieure. Il ne reste à M qu’un seul allié de confiance vers qui se tourner : Bond. Plus que jamais, 007 va devoir agir dans l’ombre. Avec l’aide d’Eve, un agent de terrain, il se lance sur la piste du mystérieux Silva, dont il doit identifier coûte que coûte l’objectif secret et mortel…




Un film Albert R. Broccoli’s EON Productions, Metro-Goldwyn-Mayer Studios, Sony Pictures Entertainment

Albert R. Broccoli’s EON Productions présentent

Daniel Craig dans le rôle de James Bond 007 créé par Ian Fleming dans SKYFALL

Avec Javier Bardem, Ralph Fiennes, Naomie Harris, Bérénice Marlohe, Ben Whishaw
avec Albert Finney et Judi Dench dans le rôle de ‘M’  

Un film réalisé par Sam Mendes
Produit par Michael G. Wilson et Barbara Broccoli
Scénario : Neal Purvis & Robert Wade et John Logan
Producteur exécutif : Callum McDougall
Directeur de la photographie : Roger Deakins, ASC, BSC
Chef décorateur : Dennis Gassner
Chef monteur : Stuart Baird, A. C. E.
Chef costumière : Jany Temime
Musique : Thomas Newman
Coproducteurs : Andrew Noakes et David Pope

La chanson « Skyfall » est interprétée par Adele  

Durée : 2 h 23

Sortie nationale le 26 octobre 2012



News publiée par Guillaume le Monday 15 October 2012 à 19:04



Soyez avertis par e-mail lorsqu'une
nouvelle news est postée sur le site !



Commentaires



Content Management Powered by CuteNews



Plan du site | Partenaires | Contact

Cats Vlog - Dangers Alimentaires - DesignDesk

HarryPotterForever.org : La magie en un seul clic ! SciFi-Universe : La référence francophone de la Science-Fiction Stargate-Fusion : Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Worlds StarWars-Universe : Star Wars, Jedi, Sith, Séries TV

© 1999-2019 JamesBond-fr.com

James Bond & 007 © Eon Productions Ltd. & Danjaq, LLC.
007 Gun Symbol Logo © 1962 Danjaq, LLC and United Artists Corp. All Rights Reserved.
James Bond 007 and Other Bond-related Trademarks TM Danjaq, LLC and United Artists Corp. All rights reserved.